Le blog

214 billets

18 abonnés

Description du blog

Bibliothécaires, professeurs documentalistes et autres enseignants du secondaire se retrouvent pour une « battle » autour des lectures contemporaines pour Ados : romans, BD et Mangas, documentaires...

A propos

Vous trouverez deux avis, parfois sans complaisance, pour un même livre présenté lors de ces réunions. Envie d’y participer ? Contactez le CRPE : crpe@sqy.fr ou 01 39 44 22 32

Billet

blog-post-featured-image

A ton tour d'Aurélie Moulin

On joue à se faire peur, et puis...

A ton tour d'Aurélie Moulin
Gulf Stream (Spooky), 2022

Cliquez pour accéder au catalogue

Dernier soir de la colo. Les plus grands restent autour du feu de camp. Le mono. propose que chacun raconte une histoire d’horreur.

Chacune de ces histoires constitue un chapitre du livre, à la manière de nouvelles.

Il est question de cauchemar, d’un vrai-faux fantôme, d’un vrai-faux escape-game, d’un personnage à plusieurs personnalités, d’une vieille poupée qui se déplace, d’une chouette harceleuse…

L’autrice reprend des éléments classiques du fantastique (cauchemar, fantôme, chouette…), mais les détourne habilement et les utilise dans un contexte contemporain, réaliste. Cela renforce l’étrangeté et le frisson provoqué.

L’autrice sait créer des ambiances d’horreur, de malaise, par petites touches en début d’histoire. Elle sème le doute et nous surprend à chaque fois, avec des faux happy-end. (V Lo)

A ton tour  exploite un filon jamais tari, tel que le cinéma de genre le (sur)exploite déjà. Celui des adolescents qui cherchent à se flanquer la frousse au travers de récits fantastiques. On adhère toutefois à la narration qui prend une tournure plus ou moins dramatique et parfois inattendue. Qu'elles s'appuient sur des éléments ou des situations éculées (la poupée, la table de Ouija, les amours impossibles qui sont déjà bien identifiés du grand public) ou plus inédits (l'instrument qui remonte le temps, la dissociation), les intrigues sont pourtant très ancrées dans le réel. L'acceptation et l'affirmation de soi, l'identité, l'ouverture aux autres ou le repli, la relation à ses proches sont toujours en arrière-plan. Aurélie Moulin dresse ainsi un portrait fantastique de l'adolescence. (FloP)

Écrit par LORENDEAU, Vincent